Téléphone 02 40 08 28 50

Nos missions et nos engagements


La Fédération Régionale des CIDFF des Pays de la Loire a pour mission de coordonner les CIDFF - 6 en Pays de la Loire - afin de promouvoir et développer leur dimension régionale, en intégrant les spécificités de chaque territoire. Elle s'associe et contribue ainsi à la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes.


Ses missions

1) la coordination et l'animation du réseau régional

  • animer le réseau régional autour de projets communs
  • assurer la liaison entre les CIDFF et le niveau national

2) la capitalisation et la diffusion des bonnes pratiques
  • mutualiser les expériences, les bonnes pratiques et les compétences des CIDFF
  • renforcer l'expertise et valoriser le professionnalisme des équipes des CIDFF

3) la contribution du réseau aux politiques régionales
  • informer et sensibiliser les partenaires et les pouvoirs publics sur les demandes, les besoins et les potentiels des femmes des Pays de la Loire
  • développer, en tant qu'acteur et partenaire privilégié, les projets et les actions en faveur de l'égalité femmes-hommes
  • favoriser, de manière transversale, la prise en compte de l'égalité femmes-hommes dans les débats, les manifestations et les décisions, en partenariat avec les acteurs locaux et nationaux
  • évaluer l'impact des politiques publiques sur l'égalité femmes-hommes, notamment l'égalité professionnelle



Ses engagements

(projet associatif de l'UR-CIDFF de 2010)

La Fédération régionale des CIDFF Pays de la Loire souscrit aux valeurs du réseau des CIDFF arrêtées dans le projet associatif [1] de la Fédération nationale et rappelées dans le projet associatif de l'UR-CIDFF de 2010. A ce titre, elle affirme son appartenance au mouvement associatif et sa participation à la politique globale (nationale et européenne) en faveur de l'égalité hommes / femmes conduite notamment par le Ministère en charge des Droits des Femmes et de l'égalité.

La FR-CIDFF agit, en lien avec la FNIDFF, aux côtés des CIDFF de sa région en reconnaissant et faisant siennes les analyses des freins à l'égalité affirmés dans le projet associatif national pour :

  • Favoriser l'autonomie des femmes dans les domaines juridiques, professionnels, économiques, sociaux, familiaux.
  • Développer l'égalité entre les femmes et les hommes.
  • Lutter contre toutes les formes de discrimination et contribuer à éliminer les violences sexistes.


[1] « Les CIDFF affirment que le principe d'égalité des droits et de traitement entre les femmes et les hommes est une composante essentielle de toute société démocratique fondée sur des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité » (extrait du projet associatif national).



Les valeurs associatives du réseau

(projet associatif du CNIDFF 2013)

Le réseau des CIDFF mène une réflexion constante pour adapter son fonctionnement et ses services à l'évolution de la situation des femmes en France et à l'instance nationale chargée de l'agrément des centres. Le réseau des CIDFF affirmeà la fois son appartenance au mouvement associatif et sa participation à la politique globale en faveur de l'égalité entrehommes et femmes, conduite par les services de l'État, chargés des droits des femmes.

Les pouvoirs publics lui confient une mission d'intérêt général d'information des femmes et du public en général dans tous les champs du droit et de la promotion de l'autonomie personnelle, sociale et professionnelle des femmes.

Les CIDFF affirment que le principe d'égalité des droits et de traitement entre hommes et femmes, est une composante essentielle de toute société démocratique fondée sur des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.

Ils fondent leur action sur les principes et règles contenus dans :

• la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme,

• la Charte Européenne des Droits Fondamentaux,

• les constitutions de 1946 et 1958 et les traités européens,

• les textes de lois, circulaires et recommandations relatifs aux droits des femmes au plan national et international,

• la convention CEDAW.

Les CIDFF s'inscrivent dans une démarche humaniste cherchant à faire tomber les freins qui aujourd'hui encore empêchent une application des fondements démocratiques et des règles républicaines à de trop nombreuses femmes.

Les CIDFF affirment que la marche vers l'égalité entraîne de profondes évolutions dans les relations entre les hommes et les femmes, au sein des couples et dans les rapports familiaux et sociaux.

Cette marche vers l'égalité contribue à dévoiler un ensemble de comportements stéréotypés dont les femmes et les hommes ont été longtemps prisonniers et peuvent encore l'être dans certains domaines.

Aussi à travers le développement de pédagogies de l'égalité, les CIDFF qui refusent tout dogmatisme, cherchent à promouvoir une réelle capacité à choisir des modes de vie favorisant pour les femmes et pour les hommes l'exerciced'une pleine citoyenneté.

Nos partenaires